logo_Estacades_Trois_Rivieres

Michaud propulse les Estacades

Vincent GAUTHIER - Le Nouvelliste / 16 Fév 2018

Trois-Rivières — Les Estacades de Trois-Rivières ont pris une avance de 2-0 dans leur série face au Phénix du Collège Esther-Blondin, jeudi soir au Complexe sportif Alphonse-Desjardins, grâce à une victoire de 4-3 acquise en prolongation.

VINCENT GAUTHIER

 

Trois-Rivières — Les Estacades de Trois-Rivières ont pris une avance de 2-0 dans leur série face au Phénix du Collège Esther-Blondin, jeudi soir au Complexe sportif Alphonse-Desjardins, grâce à une victoire de 4-3 acquise en prolongation.

C’est le défenseur Jérémy Michaud qui a tranché le débat en surtemps lorsqu’il a accepté une belle remise de Nicholas Beauvilliers avant de battre Philippe Bond d’un tir précis depuis l’enclave.

Avec ce but, c’est un grand soupir de soulagement qui a été poussé sur le banc des Estacades. La troupe de Frédéric Lavoie pensait bien signer une deuxième victoire en moins de 24 heures en temps régulier, mais le Phénix a gâché la fête en créant l’égalité avec 1:43 à jouer en troisième période.

«Avant la prolongation, on s’est assuré que les joueurs demeurent dans un bon état d’esprit en leur rappelant que, peu importe ce qui est arrivé avant, c’est le prochain but qui compte», a commenté l’entraîneur vainqueur, ravi de la séquence gagnante.

«En séries, ce qui fait souvent la différence, c’est ce que tu as mis en pratique pendant la saison. Sur le but gagnant, c’est exactement ce qui s’est produit avec un défenseur qui est venu appuyer l’attaque. On a souvent vu ça pendant l’année.»

Auteur d’un doublé la veille, Mavrik Bourque a poursuivi sur sa lancée avec une autre prestation de deux buts en plus d’ajouter une mention d’aide pour porter son total de points à cinq en deux matchs. Il faut dire qu’il a eu droit à un petit coup de pouce de ses rivaux pour son premier but du match. Alors qu’une pénalité était appelée à retardement aux Estacades, le Phénix a retiré son gardien. Cependant, une bourde a conduit la rondelle directement dans la cage abandonnée des visiteurs.

Ce deuxième but en l’espace d’une minute a d’ailleurs permis aux Estacades de prendre le rythme du match, à 2-1. Puis avec une marque de 3-2, les locaux ont bien tenté d’enfoncer le dernier clou en temps réglementaire mais se sont butés à plusieurs reprises à un Philippe Bond en grande forme.

Outre Bourque et Michaud, Alexandre Parent a aussi trouvé le fond du filet dans la victoire.

Les Estacades auront l’occasion d’éliminer leurs rivaux dès dimanche lors du troisième match qui sera disputé à Terrebonne, à 13h30.