logo_Estacades_Trois_Rivieres

Pascal Luneau dirigera les défenseurs des Foreurs

ESTACADES / 17 Juin 2018

Les Foreurs de Val-d'Or ont complété leur personnel hockey en vue de la prochaine saison avec l’embauche de Pascal Luneau à titre d'entraîneur des défenseurs.

Photo :   Après avoir passé les 11 dernières années avec les Estacades midget AAA de Trois-Rivières, Pascal Luneau sera aux côtés de Pascal Rhéaume à partir de cet automne.

©Archives – Jean-François Vachon

 

Pierre-Olivier Poulin / [email protected]

Les Foreurs de Val-d’Or ont complété leur personnel hockey en vue de la prochaine saison avec l’embauche de Pascal Luneau à titre d’entraîneur des défenseurs.

Entraîneur adjoint avec les Estacades de Trois-Rivières dans le Midget AAA depuis les 11 dernières saisons, l’homme de 44 ans s’amène à Val-d’Or avec beaucoup d’excitation.

«Très fier de pouvoir me joindre à une organisation du circuit Courteau avec beaucoup d’histoire. Ça fait un bon moment que je roule ma bosse et je vois ce nouveau défi avec beaucoup d’enthousiasme», a mentionné Luneau.

Le Trifluvien d’origine aura souvent l’occasion de croiser un visage familier l’hiver prochain en la personne du pilote des Huskies de Rouyn-Noranda, Gilles Bouchard.

«Gilles a été la personne qui m’a donné ma première vraie chance avec les Estacades. Ça va être un peu bizarre de s’affronter, surtout qu’on va le faire souvent», a raconté avec humour le nouveau membre de l’équipe valdorienne.

Luneau avait été approché par le directeur général hockey Pascal Daoust deux semaines avant le repêchage à Shawinigan. Après avoir rencontré l’état-major de l’équipe, il était prêt à passer à la prochaine étape.

«Je ne suis pas le genre de personne à envoyer mon C.V à toutes les équipes chaque année. Je ne connaissais absolument pas Pascal Daoust et Pascal Rhéaume. En se parlant, j’ai vu qu’on partageait les mêmes valeurs de travail d’équipe, en plus d’avoir l’air d’être de bons individus. J’ai senti une bonne <@Ri>vibe<@$p> et le défi m’intéressait, a confié Pascal Luneau.

«C’est sûr qu’il va y avoir une courte période d’adaptation quand je vais arriver à Val-d’Or, mais le hockey reste le même, peu importe le niveau. De plus, je vais avoir la chance de travailler avec de jeunes défenseurs», a ajouté l’ancien des Estacades.

Toujours en communication

Même s’il vient d’arriver avec l’organisation et qu’il s’établira en Abitibi un peu avant le camp d’entraînement, Pascal Luneau pourra compter sur ses nouveaux collègues durant l’été.

«Pascal Rhéaume passe une bonne partie de l’été à Bécancour, qui est à 20 minutes de Trois-Rivières, et Pascal Daoust est souvent à Blainville pour entraîner des jeunes. Donc, la communication sera plus facile si on a à se rencontrer», a expliqué Luneau.