logo_Estacades_Trois_Rivieres

Steve Bégin et Marc Denis parmi les immortels

Par Jonathan Cossette - L'Hebdo Journal-jeudi 25 Jan 2018

HOMMAGE. Les Estacades de Trois-Rivières, formation de la Ligue Midget AAA, ont procédé ce dimanche au retrait des deux premiers chandails de leur histoire dans le cadre du 25e anniversaire de l’équipe.

Le Trifluvien Steve Bégin, et le Montréalais Marc Denis, étaient accompagnés de leur épouse respective et de leurs enfants pour la cérémonie. Il y avait beaucoup d’émotions dans l’air lors que leur bannière a été hissée, tour à tour, au plafond du Centre sportif Alphonse Desjardins. Ils se sont également adressés aux joueurs des Estacades avant la rencontre.

«Honnêtement, il y a eu une montée d’émotions sur la patinoire. Quand on joue, on ne court pas après les honneurs. On court après les victoires. C’est une fleur qu’on nous fait aujourd’hui. Les deux joueurs que vous avez devant vous ne sont peut-être pas les plus talentueux, mais ce sont deux exemples de persévérance», a commenté Marc Denis, désormais analyste à RDS lors des matchs de hockey.

«Mon passage ici était une école de vie en mode accéléré. La décision s’est prise en 48 heures et je me joignais à une équipe d’expansion alors que la Ligue passait de 8 à 10 équipes. J’avais un rêve tellement fort et sans cette opportunité-là, Marc Denis ne serait sûrement pas ici aujourd’hui.»

Steve Bégin aussi était fier de lui et de son parcours. «On joue au hockey et on aime ça. La reconnaissance est une fierté et nous rappelle de bons souvenirs. Le Midget AAA, c’est rempli de beaux souvenirs et c’est un tremplin important pour le futur», a-t-il témoigné.

«J’ai dit aux joueurs avant la cérémonie que c’est souvent ceux qui ont le plus de cœur et le plus de désirs qui réussissent. Il faut accepter notre rôle dans une équipe et il faut être fier de son style de jeu.»

Le joueur des Canadiens de Montréal, Phillip Danault, n’a pu se présenter à la cérémonie afin de ne pas nuire à sa récupération suite à sa blessure de la semaine dernière. Danault souffre de symptômes de commotion cérébrale après avoir été atteint à la tête par un lancer de Zdeno Chara. Sa cérémonie a donc été reportée.