logo_Estacades_Trois_Rivieres

Un choc défensif au menu

Vincent GAUTHIER - Le Nouvelliste / 23 Fév 2018

Les préposés à l’entretien des arénas à Trois-Rivières et Lévis ne devraient pas manquer de globes pour les lumières rouges lors de la série quart de finale qui opposera les Estacades aux Chevaliers.

VINCENT GAUTHIER

Trois-Rivières — Les préposés à l’entretien des arénas à Trois-Rivières et Lévis ne devraient pas manquer de globes pour les lumières rouges lors de la série quart de finale qui opposera les Estacades aux Chevaliers.

Cet affrontement de deuxième tour mettra aux prises les deux meilleures défensives de la Ligue de hockey midget AAA en 2017-2018. Un seul but a d’ailleurs permis à Lévis de ravir le titre de front défensif le plus étanche aux Trifluviens qui détenaient cette couronne depuis la saison dernière.

«Statistiquement, on peut en effet s’attendre à une série avec peu de chances de marquer. Par contre, ça peut être surprenant quand deux équipes comme ça s’affrontent…», souligne l’entraîneur-chef des Estacades, Frédéric Lavoie.

Pour cette série trois de cinq, difficile de trouver un duel plus équilibré que celui-ci. Respectivement classés quatrièmes et cinquièmes, les Chevaliers et les Estacades ont livré cinq bons matchs cette saison, Trois-Rivières remportant la série saisonnière 3-2. Au classement général, les deux équipes ont obtenu le même nombre de points (75) et c’est le nombre de victoires totales qui a offert l’avantage aux Lévisiens.

De plus, tandis que les Estacades misent sur un redoutable duo entre les poteaux avec William Grimard et Antoine Lyonnais, les Chevaliers possèdent également le luxe de deux solides hommes masqués avec Antoine Coulombe et William Lagrange. «Ils ont changé d’entraîneurs il y a trois ans et ils ont implanté une philosophie et une manière de jouer qui nous ressemblent. Leurs joueurs sont conscients défensivement, difficiles à affronter. Et ils ont aussi de belles habiletés offensives», note le pilote des Trifluviens, fort heureux d’avoir vu ses protégés de débarrasser du Phénix du Collège Esther-Blondin en trois matchs au premier tour éliminatoire.

«La ligne est mince entre la victoire et la défaite. On doit continuer d’y aller un match à la fois, sans regarder trop loin devant.»

Pour cette série quart de finale, les Estacades retrouveront dans leur alignement le défenseur Anthony Ferron, qui a raté la première série en raison d’une blessure. L’attaquant Zachary Bellefeuille, à qui il reste un match de suspension à purger, sera le seul absent en lever de rideau.

Les deux premiers duels seront présentés vendredi et dimanche à Lévis. La série se transportera ensuite au Complexe sportif Alphonse-Desjardins les 2 et 4 mars.